Rechercher

Sacré Robert ! ou l'art de se mettre la pression

Depuis le temps que je veux lancer mon blog. Je cherchais LE sujet de la muerte. Celui qui allait subjuguer tout le monde ah ah ! Encore faut-il trouver les bons mots, les tournures de phrases, ne pas sonner trop égocentrique, ni se perdre dans des détails boring. Puis il y a le timing aussi : COVID-19. Va-t-on me fouetter si j’ose parler des cui-cui des oiseaux devant ma fenêtre ou faut-il publier un énième article sur l'inutilité de porter un masque ?


Hmm... je vais vous dire, c’est comme pour toute nouvelle chose que j’ai entamé dans ma vie. Mon saboteur intérieur - que la superbe coach Nathalie nous a fait nommer ROBERT – lui, va resurgir de nulle part pour me dissuader de passer à l’action. Et il sait très bien comment si prendre, ce maudit Robert. Il va me répéter en boucle : - T’es pas assez douée, ce n’est pas le moment, c’est pas toi ça, et si ça ne marche pas … Pourtant tu lui as prouvé des centaines, voire des milliers de fois que ça peut marcher. Quelquefois même SUPER bien. Je parle de ces moments, tu sais, juste après que l'adrénaline soit retombée où tu te dit : - Hééé mais c’était facile en fait. J’aurais dû le faire plus tôt ! … Et bien j’ai envie de te dire : repeat forever !



NamaSlay !



Ça a loupé ? T’as échoué ? Et bien tu te relèves tout simplement. Oh oui, ça sera désagréable et non ce ne sera pas easy. Surtout avec ROBERT en arrière-plan qui prendra un malin plaisir à gueuler : Je te l’avais dit pourtant ! T’es trop nul(le) !


Mais dis-moi, où as-tu vu un changement réel opérer dans le confort ? T’imagines la facilité, on apprécierait vachement moins le fruit de nos efforts. Puis on louperait tout ce qu’on apprend sur nous en chemin. Bon t’es pas obligé d’en baver non plus. S’entourer d’êtres humains bienveillants, encourageants qui ont la patate et te rendent la vie vachement plus sympa … ça aide. D’ailleurs on dit que l’on est la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons. Je te laisse les visualiser. Si dans les 5 tu te dis : - Wah mais non, je ne le/la veux pas dans ce cercle ! alors il est grand temps de leur chanter : oh bella ciao, bella ciao, bella ciao ! ciao ! ciao !





Et toi, dis-moi, dans quoi aimerais-tu te lancer là maintenant, tout de suite ? T’inquiètes, tu peux te confier librement, ROBERT est en mute.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout